Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Une école ouverte sur le monde
L'école d'ingénieurs pour l'énergie, l'eau et l'environnement
Une école ouverte sur le monde

Partir à l'étranger

Les défis relevés par les ingénieurs Ense³ de par leur nature, dépassent les frontières. Ils requièrent une prise en compte mondiale des enjeux et des cultures. C'est pourquoi Ense³ a la volonté de promouvoir la mobilité des étudiants au cours de leur cursus.

Pour valider le diplôme d'ingénieur Ense3, tous les étudiants (à partir de la promotion entrée en 2015) doivent développer des compétences à travailler dans un contexte international et multiculturel.  Les étudiants participent à des activités (au minimum un équivalent 12 semaines pour les étudiants ingénieurs et 8 semaines pour les étudiants apprentis) et auto évaluer les compétences interculturelles acquises dans le cadre de ces activités se déroulant en France ou à l'étranger.

Plusieurs types de séjours à l'étranger sont proposés :

1ère année Stage

2ème année
Programme d'échange
au sein d'une université étrangère partenaire
1 semestre ou 1 an

Stage
Année de césure 



3ème année
 Double diplôme (2 années)
 au sein d'une université étrangère partenaire
Master of Science
(1 an)
Programmes KIC InnoEnergy (2 années)
En suivant l'un des 6 parcours proposés
Programme d'échange
au sein d'une université étrangère partenaire
1 semestre

Projet de Fin d'Etudes


Il est possible d'effectuer la 3ème année dans le cadre d'un Master of Science à l'étranger. Cette formation payante donne la possibilité d'étudier dans une université non partenaire avec Ense³.

Bâtiment University of Adelaide

Plus de 60% des étudiants effectuent une mobilité à l'étranger dans le cadre de leurs études à Ense³.

Pour accompagner ces mobilités des aides financières peuvent être demandées via l'école à la région Rhône-Alpes ou par le biais de programmes européens comme Erasmus +.
logo région rhône-alpeslogo Erasmus +




Témoignage

Clément Mélaye - Stage de 1ère année avec l'association Solida'rire - Sénégal

Lors de ma première année d'école d'ingénieur à l'Ense³, je me suis engagé dans l'association Solida'rire pour réaliser la construction d'une salle de classe au Sénégal en juin-juillet 2013. Après avoir récolté le budget et organisé le chantier sur place, je suis parti avec 10 autres étudiants de Grenoble INP pour Dakar le 3 juin 2013.
famille sénégalaise et volontaires Solida'rireLe choc culturel fut intense pendant ces deux mois : les conditions de vie étaient difficiles, car nous n'avions ni eau courante ni électricité dans le village de Keur Soutoura. Mais ce que nous retenons tous, c'est l'attachement et la générosité dont a fait preuve la population du village pendant ces deux mois, malgré leurs difficultés quotidiennes et les problèmes inhérents à leurs conditions de vie.
Sur un plan plus professionnel, j'ai eu l'occasion de réaliser ce projet en tant que chef de mission et dans le cadre d'un aménagement de scolarité. Pendant l'année, cela m'a permis d'apprendre énormément en termes de gestion de groupe et de récolte de budget. Sur place au Sénégal, j'ai eu la chance de suivre le projet du début à la fin, et de me confronter aux méthodes de travail sénégalaises : j'ai déjà l'envie de retourner travailler à l'international.
Cette expérience fut hors du commun et m'a amené à me questionner, tant au niveau personnel que professionnel, à ce que je souhaitais faire par la suite.

Rédigé par

mise à jour le 30 mai 2016

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus