Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Relever les défis de demain
L'école d'ingénieurs pour l'énergie, l'eau et l'environnement
Relever les défis de demain

Une semaine de créativité pour « Innover pour un avenir durable »

Publié le 5 octobre 2015
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Du 29 septembre au 2 octobre, les étudiants de 1ère année de Grenoble INP – Ense³ ont participé dans le cadre de leur formation à un séminaire consacré à l’innovation. Pendant 5 jours, les futurs ingénieurs ont été répartis en 27 équipes de 12 étudiants pour résoudre l’un des 9 défis concrets proposés par des collectivités, des associations, l’école, le laboratoire Gipsa-Lab et par VINCI Énergies, parrain de la promotion.

IMG_1748.JPG

IMG_1748.JPG

Ce séminaire « Innover pour un avenir durable » a été co-organisé par l’école Grenoble INP - Ense³ et la cellule Entreprise Innovation de Grenoble INP avec le soutien prépondérant de l’entreprise sociale Sense School, qui apporte son expertise dans ce type d’approche.

Cette nouveauté éducative a été insérée dans la maquette pédagogique 2015 pour plusieurs raisons. Ce séminaire illustre la volonté de l’école d’être encore plus engagée dans le monde qui l’entoure. Pour Yves Maréchal, directeur de Grenoble INP - Ense³, «engagés, nous le sommes évidemment par les enjeux de l’école, nous le sommes également dans notre quotidien, par les formations que nous dispensons et par la manière dont on les dispense. Mais nous avons la certitude que nous pouvons aller plus loin et devenir au plan régional des acteurs socio-économiques, nous souhaitons pouvoir nous adresser au grand public, aux entreprises et aux collectivités, en nous appuyant sur le monde la recherche qui nous entoure.
Ce que nous souhaitons à travers ce séminaire, c’est amorcer ce mouvement et c’est que l’innovation ne quitte plus nos étudiants, qu’ils aient l’envie de sortir des sentiers battus, de prendre des risques, techniques ou managériaux »

 


Des outils pour faire naitre une innovation


Les 9 défis
  • Comment Actemium peut-il améliorer les conditions de travail dans l’usine Schneider Electric grâce à la robotique collaborative (ou cobotique) ?
  • Comment Cowork In Grenoble peut-il convaincre les entreprises de l’intérêt pour leurs salariés de télétravailler dans des espaces de coworking ?
  • Comment le Département de l’Isère peut-il optimiser l’utilisation des locaux de collèges hors temps scolaire en favorisant des collaborations entre les établissements et les acteurs du territoire ?
  • Comment les étudiants peuvent-ils être acteurs de leur apprentissage pendant leur formation à Ense³ et après ?
  • Comment faire pour augmenter le nombre de personnes utilisant des vélos électriques pour les parcours domicile-travail sur GreEn-ER ?
  • Comment mobiliser la communauté des Makers autour de la 1ère plateforme d’ingénierie collaborative dédiée à la documentation et au partage de leurs projets ?
  • Comment impliquer les usagers d’un quartier pour une meilleure efficacité énergétique d’un ensemble d’immeubles de bureaux et de logements ?
  • Comment Ulisse Services peut-il développer son activité avec un service innovant d’éco-ménage pour mieux préserver l’environnement ?
  • Comment VINCI Energies peut-il permettre à ses collaborateurs de capitaliser sur les innovations créées par les entreprises du Groupe ?

Ces défis sont au cœur de la problématique des entreprises qui doivent répondre aux nouvelles attentes de leurs clients et également au cœur du métier des ingénieurs qui doivent apporter des solutions adaptées et originales à ces attentes.
Pour parvenir à ce résultat, les étudiants d’Ense³ ont été accompagnés, coachés et formés à un certain nombre de techniques par Sense School. Le processus de formation comprend différentes phases : d’abord la découverte avec une immersion sur le terrain et la recherche (entretiens et synthèse de la recherche), puis intervient la phase de créativité (brainstorming, divergence et convergence des idées). Une journée est consacrée aux itérations et à la consolidation ainsi qu’à la préparation de la finale : apprendre à faire un pitch, c’est-à-dire savoir présenter efficacement son projet en un temps très court.

  

  

Une finale animée

Sur les 27 équipes au départ, seulement 9 ont été retenues pour la finale qui s’est tenue le vendredi 2 octobre à 13h30 dans le nouvel auditorium de Grenoble INP.
Les 9 équipes toujours en lice avaient entre 6 et 10 minutes pour présenter leur projet innovant face au jury. Dans une ambiance d’abord studieuse puis joyeuse, trois prix ont été remis :

  • Le prix coup de cœur du public au projet : projet en réponse au défi de Ulisse service
  • Le coup de cœur du jury au projet : Projet Dynamoo en réponse au défi du Gipsa-Lab
  • Le Prix de l’innovation au projet : Projet en réponse au défi d'Actemium (cobotique)


Bravo à tous les participants et aux organisateurs de ce séminaire de créativité qui en appelle beaucoup d’autres !





A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Maxime Tran-To

mise à jour le 12 octobre 2015

Ense3

Grenoble INP - Ense³  est le fruit de la fusion des deux écoles ENSHMG (Mécanique et Hydraulique) et ENSIEG (Energie et Traitement de l'information)
Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus