Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Relever les défis de demain
L'école d'ingénieurs pour l'énergie, l'eau et l'environnement
Relever les défis de demain

Projet Eolys : ACE poursuit son action au Maroc

Publié le 6 juin 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Du 5 au 23 avril 2017, 6 membres de l’association ACE de Grenoble INP - Ense3 sont partis au Maroc dans le cadre du projet Eolys. Leur action s’est déroulée en trois temps : réparation d’une installation, formation à la fabrication d’éoliennes à l’École Hassania des travaux publics de Casablanca et prospection en vue d’un nouveau projet. Un séjour sous le signe du partage et de la transmission.

IMG_4869.jpg

IMG_4869.jpg

De l’installation à la maintenance : un projet sur le long terme

En 2015, l’association ACE avait installé une éolienne de 15 mètres de haut près d’une école primaire de Boutkhoubay, dans le Nord-Est du Maroc, afin d’électrifier les salles de classe et de permettre le fonctionnement d’un ordinateur. Quelques mois plus tard, l’installation était tombée en panne suite à un problème d’électronique de puissance.

Le 5 avril 2017, 4 membres d’ACE se sont rendus sur place pour réparer l’éolienne et améliorer ses capacités grâce au remplacement des palles et de la pièce défectueuse, ainsi que l’ajout de nouvelles batteries pour augmenter la fiabilité et la capacité de stockage de l’installation. Dans leur volonté de transmission de savoirs, les étudiants ont réalisé un guide de maintenance afin de permettre aux locaux de réparer l’éolienne seuls en cas de besoin.

   

Un séjour riche d’opportunités

Au Maroc, ACE a poursuivi son action de sensibilisation en dehors des frontières françaises auprès d’un public averti d’élèves ingénieurs. Pendant cinq jours, les étudiants grenoblois ont formé une quinzaine de membres d’une association étudiante de l’EHTP Casablanca, ainsi que le Directeur du département génie électrique, à la fabrication artisanale d’éoliennes, dont la méthode a dû être revue et adaptée aux spécificités locales avec des matières premières alternatives.
Les deux associations ont profité de l’occasion pour créer un partenariat : ACE forme les élèves ingénieurs de l’EHTP et eux s’engagent à réparer les éoliennes auto-construites installées au Maroc. Un accord gagnant-gagnant.

Ce voyage a également été l’opportunité pour les membres d’ACE de prospecter en vue de leur prochain projet : installer des panneaux solaires pour électrifier une école située dans un village montagneux et isolé à proximité de Tiznit, aux portes du Sahara. Le 10 juin, 6 autres membres de l’association s’envoleront à nouveau pour le Maroc pour mener à bien leur mission.






A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Maxime Tran-To

mise à jour le 15 juin 2017

Ense3

Grenoble INP - Ense³  est le fruit de la fusion des deux écoles ENSHMG (Mécanique et Hydraulique) et ENSIEG (Energie et Traitement de l'information)
Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus