Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Relever les défis de demain
L'école d'ingénieurs pour l'énergie, l'eau et l'environnement
Relever les défis de demain

Epice : 10 ans d’humanitaire à promouvoir les énergies renouvelables

Publié le 8 juin 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

L’association EPICE créée en 2006 par trois étudiants de l’ENSIEG (aujourd’hui Ense³) vient de fêter ses 10 ans au cours d’une soirée spéciale le 13 mai 2016. Une belle décennie marquée par la réalisation de beaux projets humanitaires d’électrification de zones isolées tout en promouvant les énergies renouvelables. Des projets toujours menés en collaboration étroite avec « Électriciens Sans Frontière » et des enseignants de Grenoble INP – Ense³.

DSCN6028.jpg

DSCN6028.jpg

En 10 ans, EPICE a mené plusieurs projets à longs termes, grâce à un renouvellement chaque année de ses membres. C’est la marque de l’investissement et de la ténacité des étudiants de l’école. Ces projets ont des répercussions favorables sur l'économie locale et sont réalisés en tenant compte des problématiques locales (relief, climat...) et également environnementales. La transmission des savoirs fait partie intégrante de leur mission avec la formation des populations locales au matériel tout en assurant une surveillance des installations.

 En réunissant quelques anciens adhérents de l’association, cette soirée a rappelé les belles réalisations de l’association, à commencer par le projet Sibérie en 2007 qui a permis d’alimenter en électricité une école en Sibérie et des nomades éleveurs de rennes. Un projet récompensé par le "Unilog Management Awards".

Il y a eu ensuite en 2008 la collaboration avec Énergies Sans Frontières, la Région Rhône Alpes, GEG, COMATELEC et Electricité du LAOS pour la mise en lumière de la grotte de Konglor au Laos, dans la province de Khammouanne. Un projet qui a permis la naissance d’une économie liée au tourisme.

 
La grotte de Konglor au Laos
  
L'école de Sibérie qui a reçu les installations
 
Le groupe d'étudiants de l'ENSIEG du projet Sibérie
 

Plus récemment à l’été 2015, les étudiants d’EPICE ont électrifié une école primaire au Burkina Faso. Un projet mené sur 3 ans qui repose sur l’utilisation de 5 panneaux photovoltaïques permettant d’alimenter douze batteries qui fournissent assez d’électricité pour trois salles de classe, un bureau et les lampes de l’école.

 Des projets en cours

 2016 pourrait également voir l'aboutissement de deux projets en cours : un au Sénégal et un au Pérou. Ce dernier a l’ambition d’installer un chauffe-eau solaire pour un internat situé près de Callalli, au Pérou, à près de 4 000 m d'altitude. Trois étudiants se sont déjà rendus sur place en avril dernier, afin d'obtenir des informations précieuses pour la réalisation des infrastructures sur place.

L'association participe également depuis plusieurs années à la fête de la science afin de sensibiliser le grand public aux énergies renouvelables. Forte de plus d'une trentaine de membres, EPICE espère continuer sur sa lancée et connaître une nouvelle décennie au moins aussi fructueuse.

Cette soirée fut également l'occasion de renouer de manière officielle les liens entre EPICE et ESF, via la signature d'une convention liant les deux associations, entre Jean-Paul Flachat, délégué régional Rhône-Alpes d'ESF, et Jimmy Garcia, élève en première année à Ense³ et président en exercice d'EPICE.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Maxime Tran-To

mise à jour le 8 juin 2016

Ense3

Grenoble INP - Ense³  est le fruit de la fusion des deux écoles ENSHMG (Mécanique et Hydraulique) et ENSIEG (Energie et Traitement de l'information)
Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus