Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Relever les défis de demain
L'école d'ingénieurs pour l'énergie, l'eau et l'environnement
Relever les défis de demain

4 étudiants récompensés lors du concours Cigré

Publié le 7 juillet 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Deux binômes d’étudiants de Grenoble INP – Ense³, Maxime Fogel et Alexia Venet-Jalade, ainsi que Louise Bordet et Camille Pajot, se sont illustrés en remportant respectivement la 2ème et 3ème place de la 2ème édition du concours étudiants sur les réseaux électriques intelligents organisé par le Comité National Français du Conseil international des grands réseaux électriques(CNF CIGRE).

Concours-cigré-small.jpg

Concours-cigré-small.jpg

Les participants du concours devaient rédiger un article de 15 000 signes sur le thème « Comment les réseaux électriques peuvent-ils contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre ? ».

Les huit meilleurs candidats, seuls ou en binôme, ont été sélectionnés pour la finale qui s’est déroulée le 23 juin à Paris dans les locaux de RTE à la Défense, afin de pouvoir présenter un poster sur le sujet de leur article.

Cette finale s’est déroulée en présence des nombreux partenaires industriels de l’événement comme EDF, General Electrics, Gimélec, Siemens et Supergrid Institute.

Lors de cette soirée, Maxime Fogel et Alexia Alexia Venet-Jalade  ont donc reçu le deuxième prix, d’une valeur 1000 euros, avec un article consacré à l’intégration intelligente des véhicules électriques au réseau pour réduire les émissions les gaz à effet de serre.

Ils ont démontré qu’une intégration des véhicules électriques dans les consommations électriques du futur doit être réfléchie et anticipée. En effet, une charge simultanée de tous les véhicules aux heures de pointe sans coordination créerait des pics de consommation et solliciterait les centrales de production. Seule une gestion intelligente des besoins permettra de réduire l’impact des véhicules sur l’émission de gaz à effet de serre.
 

 

Toutes nos félicitations également à Louise Bordet et Camille Pajot qui ont obtenu la 3ème place  du concours et ont reçu un prix de 500 euros. Une mention spéciale aussi à Pauline Ham et Salim El Rhazi qui ont participé seuls, et dont la qualité de leur article leur a permis de participer à la finale sans toutefois être primés. 


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Maxime Tran-To

mise à jour le 11 juillet 2016

Ense3

Grenoble INP - Ense³  est le fruit de la fusion des deux écoles ENSHMG (Mécanique et Hydraulique) et ENSIEG (Energie et Traitement de l'information)
Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus