Aller au menu Aller au contenu
Relever les défis de demain
L'école d'ingénieurs pour l'énergie, l'eau et l'environnement
Relever les défis de demain

> L'école

Conférence "Intégration multi-énergie dans l'espace urbain : enjeux et perspectives"

Publié le 19 mars 2019
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
3 avril 2019

Une conférence avec les interventions de Bernard Blez, ex directeur du centre de R&D d’ENGIE à Paris et de Gilles Debizet, co-directeur d’Eco-SESA, Univ. Grenoble Alpes, co-organisée par Eco-SESA, le G2Elab, Grenoble INP - Ense3 et ENGIE.

La conférence se tiendra le  mercredi 3 avril, de 18h à 20h, en Amphi Bergès, rez de chaussée du bâtiment Green-ER, 21 avenue des Martyrs à Grenoble. Inscription obligatoire

Programme

  • Intervention de Bernard Blez
  • Intervention de Gilles Debizet
  • Table ronde : perspectives du multi-énergie dans la ville


Transition énergétique – le solaire et l’éolien résoudront-ils tous les problèmes ?

Bernard Blez, ex-directeur du centre de R&D d’ENGIE

Les enjeux de la transition énergétique sont multiples (réduction drastique des gaz à effet de serre, de la pollution dans les mégalopoles, accès à l’énergie au milliard de personnes dans le monde qui n’ont aujourd’hui aucun moyen de s’éclairer ou de faire la cuisine…).
En face de ces challenges, le développement des énergies renouvelables et non polluantes est déjà une réalité ; le photovoltaïque est désormais très compétitif, l’éolien se développe partout. Mais au-delà de ces technologies maintenant matures, d’autres solutions émergent à grande vitesse : production de biométhane à partir de déchets, nouvelles solutions de stockage de l’énergie, émergence de nouveaux gaz verts comme l’hydrogène et le méthane synthétique, apparition des communautés énergétiques digitales, généralisation de l’usage du big data et de l’IA pour améliorer l’efficacité énergétique….
Où en est-on de ces nouvelles technologies de la transition énergétique ? Sur quels critères les comparer ? Comment peuvent-elles répondre aux différentes attentes des populations en matière de transition énergétique ?
C’est sur ces questions que Bernard Blez, ex directeur du centre de R&D d’ENGIE à Paris, débattra avec vous le 3 avril prochain, sur la base de nombreux exemples de projets industriels innovants issus de différents pays.

Présentation du conférencier

Bernard BlezBernard BLEZ, diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Supérieure d’Electricité, a plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de l’énergie, à la fois dans le domaine des technologies et celui du Commercial. Jusqu’à fin 2018, il a dirigé le centre de Recherche & Développement d’ENGIE à Paris ainsi que sa filiale à Singapour (ENGIE Lab Singapore). Il a coordonné le développement international de la R&D d’ENGIE. A travers ces responsabilités, il a eu l’occasion de diriger un large éventail de programmes de R&D sur la transition énergétique : efficacité énergétique, énergies renouvelables, hydrogène, smart grids, stockage de l’énergie…, en Europe, Asie, Amérique du Sud. Pendant les années 2000, il a également été un artisan de la transformation du groupe Gaz de France à l’occasion de la libéralisation des marchés de l’énergie en Europe. Aujourd’hui, il enseigne dans différentes universités et grandes écoles pour partager son expérience et sa passion.

Penser les systèmes multi-énergie comme un assemblage sociotechnique

Gilles Debizet, co-directeur d’Eco-SESA, Univ. Grenoble Alpes

Mené au plus près de la consommation, le développement des énergies renouvelables pourrait engendrer des circularités énergétiques courtes. Le très faible coût du stockage thermique et de gaz relativement à celui des batteries électrochimiques appellent à une intégration multi-énergie à l’échelle de micro-territoires. Les notions de réseau et de consommateur sont-elles encore opérantes ? Comment appréhender les équipements de demain vu la fragmentation des responsabilités ? Quels enjeux sociétaux posent le développement des systèmes multi-énergie locaux ?

Présentation du conférencier

Gilles DebizetChercheur à PACTE, Gilles Debizet s'intéresse aux transformations des pratiques aménagistes et urbanistiques au prisme du changement climatique. Le livre "Scénarios de transition énergétique en ville Acteurs régulations technologies" porte sur la coordination de l'énergie dans les projets urbains et propose 4 scénarios prospectifs chacun basé sur un acteur-pivot : collectivité, entreprise, coopérative et Etat. Il a mené des recherches ou des expertises pour l'ANR, le CNRS, l'ADEME, la Région Rhône-Alpes, Grenoble Métropole, le Québec (Ouranos), le fonds suisse de la recherche. Il a fondé et co-dirigé avec Patrick Criqui l'équipe Transition Energie Environnement de l'UMR PACTE (2013-16). Il coordonne - avec Frédéric Wurtz - le programme Eco-SESA Smart Enrgies in Districts de l'IDEX Grenoble Alpes (2017-2020).Il enseigne le management environnemental de projets architecturaux et urbains et la transition énergétique dans des masters d'ingénierie, d’architecture, d’aménagement et de sciences politiques.
 

Table ronde : perspectives du multi-énergie dans la ville

Animée par Nouredine Hadj-Said, directeur du G2Elab

Avec la participation de :

  • Bernard Blez, ex-directeur du centre de R&D d’ENGIE 
  • Bertrand Spindler, vice-président de la Métro 
  • Julien Robillard, président de Solaire d’Ici – Energie citoyenne 
  • Céline Fallot-Buclet, chargée de mission innovation à Tenerrdis
  • Gilles Debizet , co-directeur d’Eco-SESA, Laboratoire PACTE 
  • Frédéric Wurtz, co-directeur d’Eco-SESA, G2Elab
 

Informations pratiques

La conférence sera suivie d'un pot dans l'Agora.
Inscription gratuite et obligatoire ci-dessous.
Système de billetterie en ligne par YurPlan.com

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 26 mars 2019

Ense3

Grenoble INP - Ense³  est le fruit de la fusion des deux écoles ENSHMG (Mécanique et Hydraulique) et ENSIEG (Energie et Traitement de l'information)
Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes