Aller au menu Aller au contenu
Relever les défis de demain
L'école d'ingénieurs pour l'énergie, l'eau et l'environnement
Relever les défis de demain

> L'école

Le chantier EdF Romanche-Gavet au programme du voyage d'étude HOE

Publié le 6 juin 2013
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Du vendredi 5 avril au jeudi 11 avril 2013 (hors week-end !), les 2ème année HOE ont assisté à l’un des temps de fort leur scolarité : le voyage d’études.

45 étudiants et 4 accompagnateurs ont fait partie du voyage.
Cette année, la filière HOE a visité 4 sites à l'intérêt pédagogique fort :
  • Le chantier d'EDF Romanche-Gavet ;
  • Dijon et ses aménagements hydrauliques urbains ;
  • L'usine chimique Solvay-Electrolyse à Tavaux et la gestion environnementale du site, et des rejets hydrauliques en particulier ;
  • Des aménagements de rivière sur l'Ain gérés par le Conservatoire des Espaces Naturels de Rhône-Alpes.
Le chantier EdF Romanche-Gavet (plus grand chantier hydroélectrique actuellement développé par EdF en France) a été présenté dans le détail par 3 anciens de la filière qui suivent le chantier pour EdF. Le groupe a eu la chance de voir le tunnelier (200m de long !) rentrer dans les entrailles de la galerie souterraine. Cette énorme machine va creuser un tunnel sur 9 km pour amener une partie de l'eau de la Romanche, depuis l'ouvrage de prise à Gavet jusqu'aux turbines à Livet (turbines qui seront discrètement installées dans une usine souterraine creusée à l'explosif). Des ouvrages de génie civil remarquables ont été visités (fouilles, dérivation provisoire de la Romanche, pompage, ...), qui vont permettre la construction des aménagements amont (prise d'eau) et aval (ouvrage de restitution) pour une mise en service prévue en 2017/2018. Encore de belles visites de chantier en perspective !


Lundi, 6h du matin : cap sur Dijon. C'est alors trois jours riches en visites, orchestrés par la communauté d'agglomération du Grand-Dijon : aménagements d'eau potable (site de captage/production, réservoirs de stockage), eau usées (réseaux, station d'épuration), lutte contre les inondations (c'était avant les inondations du mois de mai : il reste encore quelques mesures à prendre !). La Lyonnaise des eaux / Suez Environnement, délégataire principal du Grand-Dijon, s'est beaucoup impliquée dans ces visites.


Jeudi, le programme est complété par de la gestion environnementale d'une gigantesque plateforme chimique (la plus grande de France) de Solvay-Electrolyse, à Tavaux, où la R&D (interne au groupe industriel) se met au service du géoenvironnement, pour de la restauration de nappes phréatiques polluées (depuis plusieurs 10aines d'années...) et du suivi des rejets hydrauliques dans le milieu naturel.

Et enfin, le trajet de retour à proximité de la basse vallée de l'Ain, a permis de découvrir les réhabilitations de lônes (anciens bras de rivière) entreprises récemment par le Conservatoire Rhône-Alpes des Espaces Naturels, qui permettent un rééquilibrage sédimentaire à l'aval d'ouvrages hydroélectriques et un développement d'écosystèmes aquatiques importants pour la biodiversité.

En parallèle à la mine d'informations techniques transmises lors de ces visites, les nombreux témoignages d'ingénieur en activité (en exploitation sur des ouvrages hydrauliques, en bureau d'études, en R&D, en fonction publique territoriale...) ont permis aux étudiants de se projeter dans leur futur métier avec des intervenants passionnés qui ont transmis un beau message d'engagement professionnel.

EdF et la Lyonnaise des eaux ont eu la gentillesse d'offrir un déjeuner pour tout le groupe lors des journées de visite.

Comme l'ont conclus les étudiants dans le rapport collectif : « Ce voyage d'étude aura été l'occasion pour nous de nous plonger dans l'Hydraulique au sens large. Le voyage est une semaine qui nous est offerte pour appréhender ses différentes facettes et échanger avec des professionnels, conforter ou modeler notre projet de vie. »



Contact :
Céline Bourgeois
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 14 juin 2013

Ense3

Grenoble INP - Ense³  est le fruit de la fusion des deux écoles ENSHMG (Mécanique et Hydraulique) et ENSIEG (Energie et Traitement de l'information)
Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes