Aller au menu Aller au contenu
Relever les défis de demain
L'école d'ingénieurs pour l'énergie, l'eau et l'environnement
Relever les défis de demain

> L'école

Le bâtiment GreEn-ER sort de terre

Publié le 16 septembre 2013
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Au lieu d'une 1ère pierre et de ciment, c’est symboliquement un tilleul qui a été planté pour marquer le début de la construction du futur bâtiment GreEn-ER au cœur de la Presqu'île de Grenoble. Pour l’occasion, 60 personnels d’Ense3, du G2Elab et de l’UJF étaient présents à cette cérémonie en tant que futurs occupants du pôle d’innovation de dimension mondiale sur l’énergie et la gestion des ressources naturelles.

Cette cérémonie s'est déroulée le 2 septembre 2013 en présence de nombreux invités de marque représentant aussi bien les acteurs du projet que les collectivités à l'origine du projet GIANT : Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Michel Destot, maire de Grenoble, Bertrand Girard, président de la communauté d'universités et d'établissements Université de Grenoble, Brigitte Plateau, administrateur général de Grenoble INP, Patrick Lévy, président de l'UJF, Jean Therme, Directeur de la Recherche Technologique du CEA, ainsi que des Bruno Hallé, architecte de Groupe-6 Architectures, et de Olivier de Guinaumont, président d'Eiffigreen (groupe Eiffage), qui s'est engagé à assurer le financement, la construction, puis la maintenance du bâtiment GreEn-ER.

Geneviève Fioraso a tenu à assister à la naissance de ce bâtiment exemplaire et novateur. Pour la Ministre «  Le projet GreEn-ER est remarquable car il s'inscrit dans un projet de ville, d'agglomération, de quartier, qui s'ouvre désormais à la vie. Cherchant à préserver les ressources et à moins impacter l'environnement, ce quartier sera un véritable démonstrateur des nouvelles énergies, douces et performantes. Et les étudiants de ce pôle sont les premiers concernés ».

GreEn-ER, bien plus qu'un bâtiment

En marge de cette cérémonie, Yves Maréchal et Jean-Luc Schanen, respectivement ancien et actuel chef de projet GreEn-ER, ont également affiché leur satisfaction. « C'est particulièrement plaisant de voir qu'aujourd'hui ce projet initié depuis plusieurs années est en train de prendre forme. Nous sommes également très heureux que les futurs occupants aient pu assister à la cérémonie de pose de la 1ère pierre de ce qui sera leur lieu de travail et que nous avons conçu comme un lieu de vie. GreEn-ER, au-delà d'héberger des formations de qualité, sera une vitrine pour Ense3. Il mettra en évidence notre vision de l'école et les réponses que nous apportons aux grands enjeux sociétaux qui sont notre spécialité : énergie, l'eau et l'environnement. »

Comme l'a souligné la Ministre, l'implantation GreEn-ER dans la Presqu'île scientifique et son éco-quartier a du sens. Ce bâtiment novateur s'inscrit dans la dynamique de la ville et de l'agglomération.

Si le triptyque Formation-Recherche-Industrie est inscrit dans l'ADN grenoblois, intégrer le Campus d'Innovation GIANT va permettre à l'école de prendre part pleinement aux activités de recherche qui y fleurissent, notamment dans le domaine de l'Energie.


Yves Maréchal tient à souligner que ce projet n'a jamais connu de retard depuis son lancement. « Le calendrier initialement fixéen 2009 a bien été respecté et aujourd'hui les travaux commencent avec un mois d'avance. Eiffigreen, qui en charge de la construction et de la gestion du bâtiment nous donne des gages de sérieux depuis le début de notre collaboration. Ils affichent la même volonté que nous de mener à bien cette réalisation d'envergure »

Pour Jean-Luc Schanen, « Cette première pierre est une étape symbolique avant la mise en service de GreEn-ER à la rentrée 2015. L'équipe projet continue de suivre avec la plus grande attention l'avancée des travaux. La prochaine étape marquante est prévue pour février 2014 avec ce qu'on appelle le « clos couvert », c'est-à-dire le bâtiment avec murs et toit. »

Si l'aspect « chantier » de GreEn-ER était au cœur de toutes les discussions, Ense3 n'en n'oublie pas pour autant la préparation au changement.

« Nous tenons à impliquer et à tenir les personnels informés des avancements sur tous les fronts du projet. Des visites du chantier sont prévues pendant les deux années que dure le chantier pour les personnels et pour les étudiants dans un cadre pédagogique.

Cette première pierre est aussi l'occasion pour nous de rappeler que l'école s'est engagée dans une démarche globale et collective de conduite du changement appelée Ense3-2015. Nous avons invité tous les personnels (administratifs et enseignants) à réfléchir ensemble en avril dernier sur les grandes problématiques et opportunités que nous allons rencontrer en 2015. Nous avons extrait de cette réflexion 8 thèmes. Pour chacun nous avons initié un atelier de travail composé et animé par des personnels d'Ense3, en lien avec les autres entités si nécessaire, sur la base du volontariat.

Vous pouvez retrouver l'avancée de leurs travaux en vous connectant à l'intranet de l'école : http://intranet.ense3.fr/pilotage/ense3-2015-assurer-la-reussite-du-changement-que-represente-le-demenagement-de-l-ecole-dans-un-nouveau-batiment-537692.kjsp?RH=INTE3_FR

Et nous invitons tous ceux qui veulent prendre part à ce grand projet collectif à se rapprocher, soit de l'équipe projet Ense3-2015, soit auprès des chefs d'atelier. »

Retour en images sur la cérémonie



A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 16 septembre 2013

Ense3

Grenoble INP - Ense³  est le fruit de la fusion des deux écoles ENSHMG (Mécanique et Hydraulique) et ENSIEG (Energie et Traitement de l'information)
Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes