Aller au menu Aller au contenu
Relever les défis de demain
L'école d'ingénieurs pour l'énergie, l'eau et l'environnement
Relever les défis de demain

> L'école

La promotion 1964 de Grenoble INP – Ense3 se réunit, 50 ans après sa sortie

Publié le 16 février 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

50 ans après l’obtention de son diplôme, la promotion 1964 de l’ENSIEG s’est réunie pour la première fois dans les murs de l’école d’ingénieurs qui l’a formée, ce jeudi 15 mai 2014.

groupe2.jpg

groupe2.jpg

Ils ont été les témoins du lien qui unit la ville et Grenoble INP aux sciences de l’électronique depuis de nombreuses décennies, et ont été acteurs de la transition technologique entre l’électrotechnique et l’électronique.



Cette journée s’est déroulée en présence de Mireille Jacomino, vice-présidente CEVU de Grenoble INP et d’Yves Maréchal, directeur de Grenoble INP – Ense3 qui ont respectivement retracé l’histoire de l’établissement, de sa création à nos jours, et le destin l’ENSIEG devenu Ense3.



50 ans après, toujours la même curiosité


Après d’émouvantes retrouvailles en début de matinée –certains ne s’étaient pas revus depuis 1964 ! – nos « anciens » ont profité de cette occasion pour faire le bilan de leur parcours d’ingénieur.
Sur les 88 diplômés en juin 1964, 24 ont répondu présents pour cette journée particulière. Ils ont mené des carrières diverses et variées : 46% ont travaillé dans la spécialité d’origine, l’électrotechnique et 54%, dans d’autres domaines, comme l’électronique, l’informatique, la technico économie, la finance, l’exploitation de ressources minières ou d’énergies fossiles, ou encore l’enseignement et la recherche.
La promotion 64 a été au contact de quelques-uns des plus grands noms de la place scientifique grenobloise comme les professeurs Néel, Soutif et Weil, dont les efforts se cristallisaient autour du développement du CNRS et du CEA. Le secteur industriel était également fleurissant, s’appuyant fortement sur le développement de l’hydroélectricité, avec Neyrpic pour l’hydraulique, et Merlin-Gerin pour l’instrumentation électrique.

Cette journée s’est poursuivie pour la promotion IEG 64 par une visite d’Ense3, de la plateforme PREDIS et de la plateforme MOCA du laboratoire Gipsa-Lab.



Visiblement ravis par cette journée qui a fait ressortir de vieux souvenirs, les dynamiques retraités ont promis de revenir fêter le centenaire de la promotion. Et c’est tout le mal qu’on leur souhaite !

Contact :
Maxime Tran-To


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 17 juin 2014

Ense3

Grenoble INP - Ense³  est le fruit de la fusion des deux écoles ENSHMG (Mécanique et Hydraulique) et ENSIEG (Energie et Traitement de l'information)
Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes