Aller au menu Aller au contenu
Relever les défis de demain
L'école d'ingénieurs pour l'énergie, l'eau et l'environnement
Relever les défis de demain

> L'école

Guillaume Tochon, promo Ense3 2012, récompensé par la Revue Française de Photogrammétrie et de Télédétection

Publié le 13 septembre 2013
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Guillaume Tochon, diplômé en 2012 (filière SICOM) a effectué son projet de fin d’étude (PFE) dans un laboratoire de la prestigieuse université américaine de Stanford en Californie, en collaboration avec GIPSA-Lab. A la fin de son stage, il a rédigé un article scientifique présentant son travail sur la segmentation d’images hyperspectrales.

Guillaume TochonCet article a reçu le 2ème prix du meilleur article étudiant 2013 de la Revue Française de Photogrammétrie et de Télédétection, soutenue par le Centre National des Etudes Spatiales (CNES) et CNES et l' Institut National de l'Information Géographique et Forestière (IGN).

Alors que ce prix récompense plutôt les travaux de doctorants en fin de thèse, l'originalité et la pertinence des recherches menées par Guillaume lui ont valu cette reconnaissance dès son PFE !

Mieux connaitre l'évolution de la forêt tropicale et mesurer la biodiversité

Ces travaux commencent dans un laboratoire du Département d'Ecologie Globale de l'Université Stanford, non loin de San Francisco. Guillaume s'intègre à l'équipe qui travaille sur l'observation du des forêts tropicales. L'évolution de ces forêts et de leur biodiversité sont en effet des marqueurs importants du changement climatique.  Il se charge alors de créer un algorithme de segmentation d'image hyperspectrale qui consiste à délimiter, à partir d'images aériennes prises par avion, les arbres par espèce en respectant leur forme et leur emplacement.

Segmentation hyperspectrale des forêts tropicales par arbres de partition binaires

« Pour mon PFE, je souhaitais une expérience aux Etats Unis et un sujet en liaison avec l'observation de l'environnement. Ce sujet me correspondait parfaitement ! A la fin du stage, les résultats obtenus sur des images acquises à Hawaii et au Panama étaient au rendez-vous ! J'ai alors rédigé un article pour une conférence internationale (IEEE International Geoscience and Remote Sensing Symposium) puis un article plus complet pour la Revue Française de Photogrammétrie et de Télédétection. J'ai été très heureux lorsque j'ai reçu le prix en mai dernier lors d'une cérémonie à Paris. J'ai reçu le prix et un chèque des mains de Pascal BERTEAUD, le directeur général de l'IGN, devant un parterre d'industriels et d'acteurs majeurs de la télédétection en France» confie Guillaume.

Toutes nos félicitations à Guillaume qui se consacre aujourd'hui à une thèse, encadré par Jocelyn Chanussot et Mauro Dalla Mura à GIPSA-Lab, en collaboration avec le Département de Mathématiques de l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA) où il vient de passer 3 mois.

 


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 12 février 2014

Ense3

Grenoble INP - Ense³  est le fruit de la fusion des deux écoles ENSHMG (Mécanique et Hydraulique) et ENSIEG (Energie et Traitement de l'information)
Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes