Aller au menu Aller au contenu
Une formation multidisciplinaire
L'école d'ingénieurs pour l'énergie, l'eau et l'environnement
Une formation multidisciplinaire

> Formation > Cursus ingénieurs

Fonctionnement des installations nucléaires - 5EU9FIN9

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
  • Volumes horaires

    • CM : 17.0
    • TD : 17.0
    • TP : 30.0
    • Projet : -
    • Stage : -
    Crédits ECTS : 5.0
  • Responsables : Gregoire KESSEDJIAN

Objectifs

Le but de cette formation, conduite en pédagogie active, est de les sensibiliser sur l'évolution des principaux paramètres physiques de l'installation, de leur faire déduire les risques induits et les parades mises en place à la conception.

i) FONCTIONNEMENTS NORMAL ET ACCIDENTEL : Donner aux élèves ingénieur une connaissance des phénomènes régissant le comportement d'une installation nucléaire de type REP en situation normale et accidentelle.

  • FONCTIONNEMENT NORMAL (Intervenants EDF : H Billat ): 14h de CM
  • BE SIREP : 5 BE de 4h au LPSC (intervenants Grenoble INP P. Rubiolo & A. Bidaud
  • FONCTIONNEMENT ACCIDENTEL (intervenant EDF) 14h BE

ii) filières de réacteurs : travail sur articles pour aborder les différentes technologies et filières de réacteurs 12h CM (intervenants INP A. Nuttin et N. Capellan)

Contenu

FONCTIONNEMENT NORMAL : Comportement thermohydraulique des circuits primaire et secondaire. Couplage neutronique-thermohydraulique et compétitions de cinétiques dans les transitoires liés à la modulation de puissance, aux changements de régimes des pompes, à la remise en marche d’une tranche…etc. Utilisation du simulateur SIREP, ordres de grandeurs et interprétations physiques autour des régimes transitoires thermohydrauliques.

FONCTIONNEMENT ACCIDENTEL : Comportement de l'installation avec et sans les pompes primaires. Bilan d'énergie d'une brèche sur le circuit primaire. Phénomènes physiques en situation accidentelle (brèche sur le circuit primaire, sur le circuit secondaire). Sensibilités liées à la position de la brèche (boucles, pressuriseur, générateurs de vapeur). Parade mise en place à la conception et en exploitation. Visualisation du déroulement des accidents sur simulateur équipé du code de thermohydraulique CATHARE.

Prérequis

Module Physique des réacteurs ( ex Nucléaire 2), Module AUTOMATIQUE POUR L’INGENIEUR, Module MODELISATION DES COMPOSANTS ENERGETIQUES

Contrôles des connaissances

Session normale
*Contrôle continu (CC) :

    • 50% note "fonctionnement accidentel" : 1 soutenance par sous-groupes de 5-6 étudiants devant jury (20 mn de présentation, 20 mn de questions/réponses)
    • 50% note filière de réacteurs
      *Contrôle terminal (CT) : épreuve écrite de 3h portant sur le fonctionnement normal (questions cours + questions SIREP

Session de rattrapage
La note obtenue remplace la note de CT. Le CC n'est pas rattrapable.

50% CC + 50% CT

Calendrier

Le cours est programmé dans ces filières :

  • Cursus ingénieur - Ingénieur IEN - Semestre 9
cf. l'emploi du temps 2019/2020

Informations complémentaires

Code de l'enseignement : 5EU9FIN9
Langue(s) d'enseignement : FR

Vous pouvez retrouver ce cours dans la liste de tous les cours.

Bibliographie

"Physique, fonctionnement et sûreté des REP - Le réacteur en production" par Hubert Grard, EDP Sciences, 2014

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 19 juin 2019

Service scolarité


Poser une question

04 76 82 71 65

Scolarité Apprentissage : 04 76 82 50 31
Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes