Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Relever les défis de demain
L'école d'ingénieurs pour l'énergie, l'eau et l'environnement
Relever les défis de demain

Conférence débat sur les thérapies par capture neutronique

Publié le 31 mai 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Le 21 juin 2017 à 18h en Amphi Berges, la Société Française d’Energie Nucléaire groupe Alpes et Grenoble INP - Ense³ organisent une conférence débat sur les thérapies par capture neutronique basées sur accélérateurs (AB-NCT), c'est-à-dire sur l'usage du nucléaire en médecine (thérapie par capture neutronique).

SFEN

SFEN

 

Notre conférencier sera Daniel SANTOS, Directeur de Recherches (UGA/CNRS-IN2P3) au Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie.
Champs de recherche : Détection directionnelle de matière sombre et détection de neutrons rapides. Coordinateur du projet Accelerator Based Neutron Capture Therapies (AB-NCT) en France.

Résumé de la conférence :
Les limitations de radiothérapies actuelles pour les traitements des cancers concernent essentiellement les tumeurs radio-résistantes ou dispersées, ainsi que les métastasées.
Les thérapies par capture neutronique (NCTs) peuvent permettre de surmonter ces limitations. La fragmentation du 11B après la capture neutronique par le 10B préalablement fixé sur les cellules tumorales produit une particule alpha et un 7Li d'une énergie de l'ordre du MeV avec un parcours de l'ordre de la taille des cellules.
Une des principales limitations de l'application de ces thérapies est l'accès à des sources intenses de neutrons épithermiques (0,1 eV - 10 keV). L'énergie de ces neutrons leur permet de pénétrer jusqu'à la tumeur préalablement ciblée par un vecteur (nanoparticules, lipidots, ou autre) afin d'être capturés.
La possibilité offerte par le couplage des sources de protons ou deutons de haute intensité avec des accélérateurs compacts (~ 5 m) et des cibles adaptées permet la construction d’une installation d'AB-NCT dans un hôpital. La caractérisation des champs neutroniques produits est possible à partir des détecteurs de neutrons rapides de nouvelle génération.
Une revue de l'implantation des projets d’AB-NCT dans le monde ainsi que la description d'un projet interdisciplinaire (Physique-Biologie-Chimie) pour la France et en particulier à Grenoble seront présentés.

 


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Laura Gabin

mise à jour le 31 mai 2017

Ense3

Grenoble INP - Ense³  est le fruit de la fusion des deux écoles ENSHMG (Mécanique et Hydraulique) et ENSIEG (Energie et Traitement de l'information)
Communauté Université Grenoble Alpes